Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Actualités

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Les Caennais de Shoreteam sur la bonne vague


En dix ans, ce bureau d'ingénierie et chantier spécialisé dans les matériaux en composites a pris sa place dans la construction navale normande. Mais pas seulement

Les ateliers sont grands, larges et très hauts. Des conditions idéales pour mener de front plusieurs commandes en même temps. Dans l'ancien bâtiment de Yachts Industries, à l'extrémité nord du nouveau bassin, les dirigeants du groupe Shoreteam sont comme des poissons dans l'eau dans leurs locaux de 2 000 m2. D'un côté, les ponts en résine de deux voiliers sont en cours de finition ; de l'autre, plusieurs coques, dont celle d'un Iguana, une machine amphibie, et celles d'un catamaran destiné au navigateur Yvan Bourgnon. « Nous avons déménagé ici le 1er février », explique Arnaud Lample. Cet ingénieur en matériaux formé à l'ISMRA de Caen est cofondateur et codirigeant du groupe Shoreteam, à la fois bureau d'études et chantier spécialisé dans les structures en matériaux composites (Shoreteam Yard). Avec son associé Benoît Cousin, ils se sont lancés dans l'aventure de l'entreprise il y a dix ans. « Benoît travaillait avec moi dans le bureau d'études que je dirigeais depuis 1998 au chantier ACM, à Colombelles (qui a fermé en 2010). Des difficultés commençaient à poindre, on nous a fait comprendre que ce serait peut-être mieux d'externaliser le bureau ». Les deux collègues saisissent l'occasion de voler de leurs propres ailes et débutent dans un bureau de 30 m2. D'abord sous le nom de Seaway-Normandy avant de prendre leur nom actuel en 2006. En 2009, l'entreprise compte déjà cinq salariés. Le local de 100 m2 qu'ils louent sur le nouveau bassin ne suffit plus. Direction la pépinière Norlanda et 400 m2 d'ateliers, dans lesquels le groupe Shoreteam va prendre son essor. Sa force ? « Aucun produit en propre, en catalogue, mais une capacité d'adaptation qui nous permet de répondre à des commandes de sous-traitance ». Rapidement, Shoreteam passe à 1 000 m2 d'ateliers, en hôtellerie d'entreprise, et engrange d'autres commandes. En 2012, le bateau amphibie Iguana, un prototype d'hydrolienne flottante. En 2013, ils participent au projet des deux voiliers Class 40 pour Marc Lepesqueux et François Angoulvant. Outre la plaisance et la compétition, Shoreteam se diversifie dans le militaire, notamment en construisant des bras de liaison d'un nouveau trimaran patrouilleur, pour le compte du chantier CMN de Cherbourg. L'année 2015 s'annonce foisonnante. « Nous avons trois gros projets en discussion, notamment la construction de voiliers Bilou ». L'année prochaine, entre quatre et huit nouvelles embauches sont prévues. Les 2 000 m2 actuels ne suffiront peut-être pas. « Mais nous avons la possibilité d'étendre la superficie de nos locaux sur place ». http://www.shoreteam.org/
Ouest-France, 2 décembre 2014, Pascal Simon




Les autres actualités


 
  • Alessandro TABACCO
    Délégué régional - Carrefour Normandie

  • Jean-Marc BUSNEL
    Acome

  • Thierry VILLOTTE
    Président du directoire - Guy Degrenne

  • Jean-Charles DUQUESNE
    Directeur R&D - La Normandise

  • Philippe CASENAVE-PÉRÉ
    Président - SAS Legallais

  • Laurence MEUNIER
    Présidente - Pôle Hippolia

  • Hervé SAVOURNIN
    Président - Fédération Bancaire Régionale

  • Éric NEYME
    Délégué régional - EDF

  • Frédéric GUERNALEC
    Président Basse-Normandie - Pôle MOV’EO

  • Laurent BATTEUR
    PDG - Groupe Batteur

  • Michel COLLIN
    Président - CCI de Caen Normandie

***