Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Cadre de vie, culture & média » Cadre de vie » La terre » Un environnement préservé

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Un environnement préservé

  Ajouter au panier

La Basse-Normandie offre une grande variété de paysages
La géologie organise largement les contrastes : côté terre (« verte ») et côté mer (« bleue ») avec des espaces de haute bio-diversité
Un environnement de qualité qu’il convient de préserver



PRÉSENTATION
Région de taille modeste, 17 589 km2, la Basse-Normandie est à la fois « façade » et « intérieur », « bleue » et « verte ». Un environnement de qualité qu’il convient de préserver.
La géologie organise largement les contrastes. À l'ouest, le massif armoricain, ses roches imperméables, le vallonnement, les innombrables rivières. À l'est, le bassin parisien et ses roches tendres. La plaine de Caen - Falaise - Argentan s'adosse au pays d'Auge, avec son plateau et ses coteaux raidis. Le Perche se singularise par son souple moutonnement.
Aux jonctions, de vastes dépressions, lentement assainies : les marais du Cotentin et du Bessin, de la Dives...
La variété du patrimoine paysager est certaine et confère à la région une qualité de cadre de vie reconnue « à taille humaine ». Ses caractéristiques dominantes : l’imbrication de l’arbre et du champ.
La Basse-Normandie est une des régions les plus faiblement boisées en France (taux de boisement 8,5%). La forêt bas-normande est toute en nuance : du bocage omniprésent, à maille plus ou moins serrée, dans la Manche aux vastes massifs domaniaux de grande notoriété : Bellême, Écouves, Perseigne, Réno-Valdieu, l’Orne donnant le contrepoint.
Région de contact géologique, la Basse-Normandie offre une grande diversité de biotopes.
L’importance du contact terre/mer, l’existence de vastes baies accroît encore le potentiel. L’inventaire des Zones naturelles d’intêrét écologique faunistiques et floristiques (ZNIEFF) évalue à près de 18% du territoire, les espaces de haute bio-diversité.
La Basse-Normandie est la deuxième région française par le linéaire de côte.
La mer sculpte aussi cette diversité, et offre des côtes basses sableuses, des côtes rocheuses, des falaises de calcaires et de marnes curieusement remaniées par l’érosion.
LA FLORE
La flore bas-normande comprend environ 1 650 taxons (espèces et sous-espèces).
Un dixième de la flore régionale présente un intérêt patrimonial de niveau régional (170) ou national (38). Elles figurent sur les listes d’espèces protégées. La flore régionale comporte trois espèces endémiques de la Manche centrale
LA FAUNE
En matière de faune, si certaines espèces sont communes, d’autres ont des populations localisées à l’instar de la colonie de Mouettes Tridactyles et de Pétrels Fulmars des falaises du Bessin, ou les Cigognes Blanches dans les marais du Cotentin et de la Dives. En hiver des oiseaux nicheurs dans d’autres contrées françaises ou européennes font escale en Basse-Normandie dans les milieux qui leur sont propices au premier rang desquelles les zones humides littorales et intérieures.
Réalisé en 2002, l’inventaire de répartition des mammifères dénombre 76 espèces, autochtones pour l’essentiel et introduites pour quelques unes : 57 sont terrestres et 19 marines.
L’EAU
La Basse-Normandie avec plus de 18 000 km de rivières possède un patrimoine exceptionnel. La richesse biologique des rivières de la Basse-Normandie est une caractéristique du patrimoine naturel de la région, symbolisée par le saumon qui pour se reproduire remonte de nombreux cours d'eau (Sée, Sélune, Sienne, Vire, Orne) ou la truite de mer (Touques). Elle s’exprime également par la diversité des plantes d’eau douce, des insectes et autres invertébrés aquatiques. La Basse-Normandie compte la Baie du Mont Saint Michel et les marais du Cotentin-Baie des Veys parmi les zones humides de référence internationale désignées au titre de la convention de Ramsar.





  • Liesville-sur-Douve
  • Brouillard sur les marais du Cotentin
  • Faune et flore de la baie d'Ecalgrain
  • De Champeaux vue sur la baie du Mont-Saint-Michel
  • Etang de la Herse à Bellême
***