Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Economie » Filières et secteurs » Bâtiment et travaux publics » Travaux Publics

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Travaux Publics

  Ajouter au panier

En 2008, l’activité des Travaux Publics reste encore sur des hauts niveaux…
Un chiffre d’affaires (y compris sous-traitance) de
1 098 millions d’euros en 2008, réalisé sur des ouvrages de TP bas-normands
360 établissements






TRAVAUX PUBLICS
Le chiffre d'affaires hors taxes, y compris sous-traitance, réalisé sur des ouvrages de TP bas-normands est de 1 098 millions d'euros en 2008.
En 2008, l’activité des Travaux Publics reste encore sur des hauts niveaux…Même si le chiffre d’affaires doit être pondéré de l’augmentation des prix de fournitures et des produits pétroliers, qui peuvent impacter de façon importante certaines spécialités.
La fin de l’année 2008 marque une inversion de tendance avec une baisse d’activité réelle dont il est difficile aujourd’hui de mesurer l’ampleur et la durée.

Les 360 établissements se répartissent ainsi :
56% terrassements divers, démolition ; 14% divers (construction de voies ferrées, location avec opérateur de matériel de construction, autres travaux d'installation, forages et sondages, travaux maritimes et fluviaux…) ; 11% construction de chaussées routières et de sols sportifs ; 8% terrassements en grande masse ; 5% construction de lignes électriques et de télécommunications ; 4% réalisation de réseaux ; 2% construction d'ouvrages d'art.

Légère progression du nombre d’établissements. En quelques années, le rythme d’activité soutenu dans les Travaux Publics a permis la création de près de 70 établissements.
Le dynamisme que le secteur a connu jusqu’en 2008 devrait se poursuivre par un repli en 2009 et 2010, ce qui pourrait impacter le tissu des entreprises de la région.

Les principales entreprises et groupes présents en Basse-Normandie :
Mastellotto, Toffolutti, Collet, SAS M. Mangeas, Le Foll, ROL Normandie
SCREG, ASTEN, COLAS, EUROVIA, SPIE, APPIA (groupe Eiffage), EIFFAGE, Garczynski Traploir, QUILLE

FORMATIONS
Un large choix de formations initiales du CAP au BTS (CFA du Bâtiment Jean Hochet à Caen ; CFA de l’ESITC (École supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction) à Épron ; CFA du bâtiment et des travaux publics Paul Bocage à Coutances ; CFA du bâtiment et des travaux publics Roger Ducré à Alençon ; Centre interrégional des formations alternées des travaux publics…
L'ESITC forme en 5 ans des ingénieurs généralistes pour le Bâtiment et les Travaux Publics. (www.esitc-caen.fr)








  • GRAPHIQUE REPARTITION ETS DES TP
  • Travaux routiers sur l'axe ornais
  • Pelleteuse
  • ESITC de Caen
  • Travaux chantier Manche Numérique
***