Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Economie » Filières et secteurs » Services aux entreprises / services à la personne » Services à la personne

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Services à la personne

  Ajouter au panier

Les services à la personne recouvrent un vaste champ d’activités : aide à la personne, prestations de confort, assistance technique à domicile…
En Basse-Normandie : CA 338 millions ; 145 000 utilisateurs ; 48 000 emplois ; 360 structures dont 90 entreprises



Les services à la personne constituent un marché très réglementé et au coeur de multiples enjeux.
Fort développement des structures et des emplois depuis 1997 et surtout depuis 2005 avec le plan SAP
Le chiffres en France : marchés de 14 Milliards ; 6 millions d’utilisateurs ; 2 millions de salariés, 15 000 structures

DÉFINITION
Les services à la personne recouvrent un vaste champ d’activités et s’inscrivent dans un contexte réglementaire précis. Les services à la personne sont des prestations de services directes (par emploi de personnel ou par demande d’intervention d’une structure) ou indirectes (dans le cadre du système mandataire), rendues aux personnes (aux ménages, aux familles, notamment aux personnes âgées, aux enfants, aux personnes handicapées…) à domicile (mais pas exclusivement), soumises le plus souvent à autorisation (agrément simple ou qualité) et à un cadre réglementaire spécifique (dispositions relatives à la solvabilisation des ménages : CESU, TVA réduite, allègement de charges..).
EXEMPLES
Les tâches ménagères (ménage, lavage de vitres, repassage, préparation de repas...), l'entretien du jardin, du balcon..., l'esthétique, la "forme" et la coiffure, l'aide aux personnes âgées et/ou dépendantes, la garde de malades, de convalescents (sans soins), le soutien et le perfectionnement scolaire, l'aide aux devoirs, les petits dépannages et réparations, le lavage et le nettoyage du véhicule, du matériel..., les services pour animaux domestiques (garde, soins, promenade), les livraisons de repas, de courses, de médicaments..., l’accompagnement en promenade, l'aide à la mobilité, les services administratifs, le conseil... Ce secteur est au coeur de multiples enjeux.
MARCHE
En 2005 le gouvernement a mis en place le plan Borloo qui a dynamisé le secteur. En forte expansion car vieillissement de la population, couples bi-actifs, foyers mono parentaux, aides fiscales... Avec 6,3%, la croissance est 3 fois supérieure à celle du pays. Le chiffre d’affaires est passé de 11 Milliards d’euros en 2005 à 12,5 11 Milliards d’euros en 2006. Estimation 2007, 14 Milliards d’euros. Le secteur pèse désormais plus que l’habillement, autant que l’imprimerie par exemple 6 millions de français font appel aux services à la personne d’une manière ou d’une autre.
STRUCTURES
Explosion du nombre de structures agréées, surtout sous la forme d’entreprises. Depuis 1997 les entreprises sont acteurs. On en compte plus de 12 000 à la fin 2007, contre moins de 5 000 avant le démarrage du plan 2005. Les OASP (Organismes Agréés de Services à la Personne) comptent 700 associations, 4 000 entreprises et 3 000 centres communaux. 38% avec un agrément simple et 62% avec un agrément qualité. Estimation 2008, 15 000.
EMPLOIS
Taux de création d’emplois proche de +10%/an. Avec plus de 110 000 emplois nouveaux/an créés depuis 2006 (soit 33 000 ETP - équivalents temps plein), le secteur se place en tête de la bataille pour l’emploi. Estimation 2007, 160 000 créations (2 millions de salariés).
ESTIMATIONS BASSE NORMANDIE
CA 338 millions ; 145 000 utilisateurs ; 48 000 emplois ; 360 structures dont 90 entreprises;
ENSEIGNES
CCAS ; Associations : ADMR, UNA… Entreprises : O2, Maisons et services, Acadomia, Plénitude, Acadomia, VIA…




  • Personnes âgées en promenade dans un bois
  • Fauteuil roulant
  • Enfant chez nourrice
  • Opératrice téléphone
  • LOGO AURELEC DOMOTIC
***