Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Economie » Filières et secteurs » Energie et sciences nucléaires » Production électricité nucléaire

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Production électricité nucléaire

  Ajouter au panier

Les unités 1 et 2 de la centrale de Flamanville ont une puissance de 1 300 MW chacune
18,86 milliards de kWh produits en 2011, soit 80% des besoins de la Normandie et près de 4% de la production française d'EDF
L'EPR Flamanville 3 (European Pressurized Reactor) :
1 650 MW, exploitation fixée à 2016



FLAMANVILLE 1 ET 2
Le Centre Nucléaire de Production d'Électricité (CNPE) de Flamanville comporte deux unités de production en service depuis 1985 et 1986 de 1 300 MW chacune, soit une puissance totale de 2 600 MW. Actuellement 692 salariés EDF et 300 salariés permanents d’entreprises partenaires, travaillent à Flamanville tout au long de l’année. A cela, il convient d’ajouter les salariés d’entreprises prestataires lors des arrêts pour maintenance : de 600 à 2000 selon le type d’arrêt. Les entreprises locales sollicitées sont nombreuses, une cinquantaine en 2011 : à titre d’exemple, les marchés passés avec les entreprises locales pour la maintenance représentent 15 millions d’euros. De plus, la centrale contribue à la fiscalité locale à hauteur de 51,2 millions d’euros, dont 11,2 pour la seule taxe foncière. Près de 2 milliards d'euros sont investis chaque année dans le parc de production nucléaire d'EDF. Pour la centrale de Flamanville, cela représente 21,8 millions d'euros pour 2011.

FLAMANVILLE 3 : EPR (European Pressurized Reactor)
En complément de Famanville 1 et 2, EDF a décidé de construire le premier réacteur nucléaire de type EPR (European Pressurized Reactor) qui devra permettre de répondre à une demande en électricité qui devrait doubler d'ici les trente prochaines années. Cet EPR est né des travaux communes lancés, en 1989, par le français Framatome (devenu Areva) et l'Allemand Siemens (qui s'est depuis retiré). Ce nouveau réacteur, d’une puissance de 1 650 MW (contre 1 450 pour les réacteurs les plus récents), consommera 17 % de combustible de moins grâce à l’utilisation d’assemblages plus efficaces et au rendement supérieur de la turbine. La disponibilité de fonctionnement sera accrue, du fait que la maintenance pourra être réalisée tandis que le réacteur est en marche ; elle passera alors de 83 % actuellement à 91 %. Sa durée de vie est de 60 ans. L'objectif de première production commercialisable est fixée à 2016.

En Basse-Normandie, on estime à 10 000 le nombre d'emplois directs dans la filière du nucléaire. La très grande partie se trouve dans le Cotentin.
Le chantier EPR fait travailler actuellement 3 200 personnes, son maximum puisque les activités de travaux publics et celles de la métallurgie se chevauchent partiellement. En exploitation Flamanville 3 nécessitera un effectif permanent d'environ 250 à 300 emplois directs (ingénieurs, techniciens, ouvriers) auquel s'ajouteront les emplois induits par l'activité de maintenance et près d'une centaine d'emplois indirects (restauration, commerces, artisanat, services et petite industrie...).

PRODUCTION/CONSOMMATION D'ÉNERGIE
La centrale nucléaire de Flamanville constitue un atout essentiel pour répondre aux besoins de la consommation d’électricité en France. C’est un acteur économique essentiel de la région Basse Normandie. En 2011, la centrale de Flamanville, avec un taux de disponibilité (c’est-à-dire le rapport entre le temps où les unités ont effectivement produit de l’électricité et le temps où elles auraient pu produire si les réacteurs n’avaient pas été arrêtés) de 85,6%, a produit 18,86 milliards de kWh soit 80 % des besoins de la Basse et Haute Normandie réunies et près de 4% de la production française d'EDF.
La consommation finale d'énergie recensée en Basse-Normandie en 2009 : 3,5 M tep* ; poids de la région (2,2%).

*tep = tonnes-équivalent pétrole correspond à 1 000 m3 de gaz naturel ou à 11 600 kWh d’électricité. M tep (mégatonne-équivalent pétrole, soit 1 000 000 tep)




  • Production d'électricité dans l'Ouest
  • Centrale Flamanville
  • Projet EPR-AREVA Flamanville
  • Nucléaire en France
  • Schéma
***