Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Economie » Filières et secteurs » Agroalimentaire et agriculture » Plats cuisinés

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Plats cuisinés

  Ajouter au panier

L’industrie agroalimentaire bas-normande a toujours su valoriser l'authenticité de ses produits et innover
Entreprises phares : Frial, Amand-Bianic, Stefano Toselli, Ariake ...
La Normandise, leader du repas en pochon pour chats et chiens



Ariake à Alençon (eff : 11): spécialiste japonais des bases culinaires dédiées à la gastronomie. Une région choisie pour son large choix de matières premières de grande qualité (viandes, produits de la mer, légumes frais). Ariake s’approvisionne notamment auprès de l’abattoir de volailles SNV (groupe LDC) à la Chapelle d’Andaine. L'usine occupe une surface de 6 600m². Ariake étend son offre : 6 recettes de veloutés déshydratés 100% naturels et 3 références de jus de rôtis, le tout signé Joël Robuchon. Ariake a par ailleurs reçu un prix Concours de l'innovation pour ses bouillons à infuser ainsi qu'un Grès d'or" pour son partenariat avec le groupe Monoprix. A terme, une trentaine d'emplois sont attendus.

Allis (groupe Alliance) à Falaise (eff : 150), leader européen de sa spécialité : plats cuisinés principalement à base de pâtes (lasagnes et tagliatelles, en frais ou surgelés) pour la grande distribution et la restauration hors foyer. Forte de 6 500 m² productifs, son nouveau site va lui permettre d’élargir et de doubler sa production.

Stefano Toselli à Mézidon Canon (eff : 260) fabrique des produits frais et surgelés : essentiellement des plats cuisinés à base de pâtes (lasagnes, cannellonis et macaronis) partout en Europe pour les grandes et moyennes surfaces et la restauration collective. L'usine collectionne les certifications qualité : IFS*, BRC*, Iso 9001, Ohsas 18001. Si l'usine surfe actuellement sur la vague des produits à base de pâtes, elle travaille aussi sur de nouvelles voies. Dernier né des produits mis au point sur le site : le crumble salé surgelé aux saveurs méditerranéennes. Joint-venture 50/50 avec le belge Ter Beke pour conquérir l'Europe centrale et de l'Est.

COFA-Frial (Fonds d'investissement Alpha) à Saint-Martin-des-Entrées (eff : 420), spécialisée dans les produits de la mer et les plats cuisinés surgelés. Plus de 70% du capital vient d'être acquis par le fonds d'investissement Alpha Private Equity Fund 5. Frial est leader en France sur le secteur des surgelés de la mer avec de 30 à 40% de parts de marché. La société commercialise ses produits en marque blanche à la grande distribution et aux enseignes spécialisées telles que Picard. Alpha souhaite développer les ventes à l'export, vers les États-Unis dans un premier temps.

Amand-Bianic à Vire (eff : 115). Amand-Bianic SAS se compose de 3 sites : Vire pour la fabrication des andouilles de Vire, d'andouillettes, de gésiers et de boudin blanc ; Morlaix, dédié à la charcuterie et aux produits de la mer ; Beignon, pour la fabrication des andouilles de Guéméné.

Gel Manche (groupe La Floridienne) à Carentan (eff : 120) : fabrique des produits traiteurs frais tels que terrines de la mer, salades et autres produits mixés ou moulinés. Les plats cuisinés à texture modifiée destinés aux personnes âgées ou hospitalisées sont un axe de développement majeur de l'entreprise. Elle se distingue par trois métiers : GM Gastronomie (salades, produits traiteur frais) GM Nutrition (salades et plats cuisinés de texture lisse) pour les services de gériatrie, ORL, pédiatrie et Gourmet des Iles. Prix au Concours de l'innovation en 2010 pour les "Mangers-mains", bâtonnets riches en protéines permettant au malade de s'alimenter de façon autonome.

La Normandise à Vire (eff : 420), leader national, numéro trois en Europe (derrière Friskies et Whiskas), du repas dosé en pochons et barquettes individuelles pour chiens et chats sous marque de distributeur (80% de sa production). 45% de son chiffre d’affaires est réalisé à l’exportation. La Normandise a investi 20 millions d'euros dans deux nouvelles chaînes de production et 6 millions d'euros dans un entrepôt de stockage (8 000 m² sur 8,5 ha). Par ailleurs, via sa filiale Énergal, l'entreprise commercialise sa propre gamme d'aliments, uniquement sur Internet, sous la marque Équilibre et Instinct.

*IFS : International food standard
*BRC : British retail consortium




  • LIGNE DE FABRICATION A LA NORMANDISE A VIRE
  • La Normandise
  • Normandise Vire
  • Chaîne poisson surgelé
  • Brocéliande
***