Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Cadre de vie, culture & média » Cadre de vie » La mer » Le littoral

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Le littoral

  Ajouter au panier

Sur 470 kilomètres de côtes un paysage d'une étonnante variété : étendues de sable fin, avancées rocheuses...
Un environnement privilégié pour la baignade, les randonnées, la pêche et les sports liés au vent et à la mer.
89 espaces identifiés par le conservatoire du littoral



Élément le plus vivant et le plus fréquenté du territoire bas-normand, de Honfleur dans le Calvados au Mont-Saint-Michel dans la Manche, le littoral offre sur 470 kilomètres de côtes un paysage d'une étonnante variété : plages de sable fin, avancées rocheuses.
Aujourd'hui, un grand nombre de touristes français et étrangers visite chaque année le littoral bas-normand et ses stations balnéaires qui toutes rivalisent de charme, de la station familiale à la station huppée.

LOISIRS
Outre la baignade, de nombreux sports ou loisirs liés au vent et à la mer peuvent être pratiqués (char à voile, skimboard, planche à voile, kite surf, pêche, voile,...). Le grand atout de la Basse-Normandie est de disposer de 30 ports de plaisance et d’offrir ainsi un parc de 9 652 anneaux.
Soirées balnéaires avec le plaisir du jeu et ses nombreux casinos ouverts sur la mer (machines à sous, boule, black-jack, roulette anglaise ou française, craps, stud-poker...) agrémentés de bars, restaurants et discothèques pour prolonger la nuit.

Pour les inconditionnels de balades et de randonnées, le littoral est parcouru de chemins balisés.

Les centres de thalassothérapie, à Deauville, Luc-sur-mer, Ouistreham et Granville proposent quelque soit le type de séjour des formules à la carte pour les soins ou les cures.

ARCHITECTURE ET PATRIMOINE
L'architecture balnéaire est une architecture à part entière. La côte en a conservé de très beaux échantillons : chalets, villas chalets, villas Louis XIII, néo-normandes ou néomauresques, toutes audaces, tous les styles étaient permis.
Souvent démesurées, les villas de la côte construites au début du siècle dernier sont animées de bow-window, de crêtes de toit, d'épis de faîtage, de balcons et de corniches.

« Merveille de l’Occident », le Mont-Saint-Michel se dresse au cœur d’une immense baie envahie par les les grandes marées d’Europe. Inscrit au « Patrimoine Mondial » par l’Unesco en 1979, ce haut lieu touristique reçoit aujourd’hui plus de 3 millions de visiteurs par an. En 2006, un réseau de fortifications Vauban se met en place pour demander le label « Patrimoine Mondial » décerné par l’Unesco, dont fait partie la Tour de Tatihou et celle de la Hougue, de même qu’une demande est en cours pour un classement comme monument historique et l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco des pontons du Port Winston d’Arromanches.

ENVIRONNEMENT
Des richesses naturelles : des estuaires (la Touques, l’Orne, la Vire, la Dives, la Sélune, la Douve) ; deux zones humides d’importance internationale, la première est celle des marais du Cotentin qui joignent quasiment la côte ouest à la baie des Veys à l’est, la seconde est celle du Mont-Saint-Michel ( Parc Naturel Régional du Marais, du Cotentin et du Bessin, Baie du Mont-Saint-Michel). 89 espaces remarquables identifiés par le Conservatoire du Littoral – Normandie (www.conservatoire-du-littoral.fr)






  • Hôtel et tour Vauban de l'île de Tatihou
  • Littoral
  • Roches
  • Mer
  • Pointe rocheuse du nez-de-Jobourg
***