Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Cadre de vie, culture & média » Culture et médias » Histoire » Le Château de Caen et les Abbayes

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Le Château de Caen et les Abbayes

  Ajouter au panier

Le Château de Caen est l'une des plus vastes enceintes fortifiées d'Europe (5 ha)
Deux abbayes :
L’Abbaye aux Dames fondée par Mathilde (dédiée à la Sainte Trinité)
L’Abbaye aux Hommes fondée par Guillaume-le-Conquérant (dédiée à Saint-Etienne)



LE CHÂTEAU DUCAL
Construit vers 1060 par Guillaume-le-Conquérant pour abriter son palais résidentiel, le château ducal est l'une des plus vastes enceintes fortifiées d'Europe (5 ha). Tour à tour résidence princière, forteresse, caserne, le château de Caen est aujourd'hui un carrefour culturel. Le rempart a été maintes fois réparé au cours des siècles. La tour de la Reine-Mathilde est destinée à renforcer l’angle sud-est de l’enceinte. La tour Puchot, située à l’angle nord-ouest du rempart du château, elle protégeait la porte Vilaine (entrée de la rue de Geôle). L’Échiquier des Ducs de Normandie, miraculeusement épargné par les bombardements de 1944 a fait l’objet d’une restauration intégrant les résultats des fouilles. L’église Saint-Georges est le dernier vestige d’une paroisse dont le château fixait les limites territoriales. Le chœur et le portail ont été reconstruits après 1450. La porte Saint-Pierre, entrée initiale au Nord, disparaît vers 1220. Elle deviendra porte principale au XIIIe siècle. La porte des Champs, à l’Est, est sans doute construite au moment de la disparition de la porte Nord.
Rattachement à la France, guerre de Cent Ans, guerres de Religions, Révolution Française et Seconde Guerre Mondiale ont provoqué de multiples destructions et reconstructions pour aboutir à la forteresse actuelle, riche de bâtiments et de vestiges de toutes ces époques. Enfin, en 1949, les fouilles menées par le Doyen Michel De Boüard dégagent les fondations du donjon et de sa chemise. Après les bombardements de 1944, l'architecte en chef de la Reconstruction, Marc Brillaud de Laujardière, fait du château un élément majeur de son plan d'urbanisme. Le château, aménagé en une succession de grandes esplanades doit être un vaste jardin public assurant le lien entre le centre-ville reconstruit et l'université.

LES ABBAYES
L'origine de l'Abbaye-aux-Hommes est liée au mariage du duc de Normandie, Guillaume le Bâtard, avec une parente, Mathilde de Flandre ; mariage qui fut condamné par le pape en 1053. Sous l'influence de Lanfranc de Pavie, écolâtre du Bec-Hellouin, les sentences canoniques furent levées en 1059 et le duc et sa femme s'engagèrent à fonder chacun une abbaye, en signe de contrition. La Sainte-Trinité ou Abbaye-aux-Dames, fondée entre 1059 et 1065, est consacrée en 1066, tandis que Saint-Étienne ou Abbaye-aux-Hommes, fondée vers 1063 à l'extérieur de Caen, est consacrée le 13 septembre 1077 en présence de Lanfranc, devenu archevêque de Canterbury. Les deux églises abbatiales renferment respectivement les sépultures de la reine Mathilde et de Guillaume le Conquérant.
Dans les siècles qui suivent, la ville de Caen et l’Abbaye aux Hommes connaissent bien des vicissitudes. L'Abbaye sera épargnée par la tourmente révolutionnaire car les bâtiments conventuels vont être utilisés par l'administration du tout nouveau département du Calvados puis par le Lycée impérial (1804). Après la Guerre, le Lycée est à l'étroit. Un nouveau lycée est prévu en bordure de la Prairie. L'Hôtel de Ville s'installe alors dans les locaux libérés par les élèves. La première réunion du Conseil municipal se déroule dans la salle capitulaire, le 16 janvier 1965. La Trinité de Caen, elle connaît une grande prospérité jusqu’au XIVe siècle. Par la suite, elle connaîtra plusieurs périodes mouvementées (guerre de Cent ans, guerre de religions, Révolution, Empire…) et des affectations diverses (caserne, hospice…). Reconstruite tout au long du XVIIIe siècle, les bâtiments monastiques, ont été achetés en 1983 par le Conseil régional de Basse-Normandie. Restaurés, ils abritent les services de la région. Le réaménagement du Parc a achevé cette réhabilitation.

Informations pratiques :
Château Ducal : http://www.ville-caen.fr ; www.chateau.caen.fr ; Abbaye aux Hommes – Esplanade Jean-Marie Louvel : http://www.ville-caen.fr/Tourisme/patrimoine/abbayeHommes/index.asp ; Abbaye aux Dames - Place Reine Mathilde :
http://www.cr-basse-normandie.fr/abbaye_aux_dames/aufildutemps/accueil.html






  • Château de Caen
  • Château Cean
  • Caen : donjon du château et université
  • Abbaye aux Dames - Caen
  • Abbaye aux hommes Caen
***