Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Formation et recherche » Formation » Ecoles d'ingénieurs et grandes écoles » École Nationale Supérieure d’Ingénieurs

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

École Nationale Supérieure d’Ingénieurs

  Ajouter au panier

L'ENSICAEN, héritière de l'Institut des Sciences Appliquées constitué en 1913 au sein de l'Université de Caen
Aujourd'hui : 4 spécialités (Électronique et Physique Appliquée, Matériaux-Chimie, Informatique, Mécanique et Génie des Matériaux par apprentissage),
7 laboratoires de recherche



L’ENSICAEN
L'École est née d’appellations modifiées, de scissions, de fusions… La genèse de l’ENSICAEN débute avec le projet de l’Institut des Sciences Appliquées en 1913. En 1914 naît l’Institut Technique de Normandie (ITN) dont les spécialités sont l’électronique et la mécanique. En 1920 un 2ème établissement est créé, l’Institut de Chimie Industrielle de Caen (ICC). Le 7 juillet 1944, l’Université de Caen est détruite, les deux instituts sont hébergés à l’École Normale puis accueillis en 1956 dans l’Université reconstruite rue d’Edimbourg. L’ITN devient ITUC (Institut Technique de l’Université de Caen) en 1960, puis ENSEEC (École Nationale Supérieure d’Électromécanique et d’Électrotechnique de Caen) en 1964. L'ICC devient en 1967 ENSCC (École Nationale Supérieure de Chimie de Caen). En 1976, l’ENSCC et l’ENSEEC sont réunies dans une même entité pour donner naissance à l’ISMRA ENSI de Caen (Institut des Sciences de la Matière et du Rayonnement – École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Caen) qui devient en 2002 l’ENSICAEN (École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Caen & Centre de Recherche).
L’ÉCOLE
L’ENSICAEN est une Grande École, habilitée par la Commission des Titres d'Ingénieurs (CTI). Son originalité est d’une part de recruter dans des domaines d’études scientifiques : l’informatique (image et multimédia – monétique et sécurité informatique – monétique et sécurité des systèmes (apprentissage) ; l'électronique et la physique appliquée (micro-électronique, télécoms, automatique, génie nucléaire et instrumentation) ; les matériaux et la chimie (chimie, énergie-matériaux structuraux) , d’autre part, d’être soutenue par un pôle recherche très important et dynamique, garant de la qualité des programmes pédagogiques et du potentiel d’innovation. Des formations à la carte en troisième année : recherche (6 Masters Recherche) ; international (56 partenaires) ; économie et management (Master Professionnel de l’IAE de Caen). Un Master de la Conférence des Grandes Écoles « Traitement Décisionnel de l’Information ». 700 élèves-ingénieurs inscrits à l’ENSICAEN. Formation continue avec 2 spécialités : informatique et microélectronique (non diplômante) et mécanique (diplômante) dispensée par l’I.T.I.I.
LES LABORATOIRES
Les sept laboratoires sont implantés à proximité immédiate de l’École. Six d’entre eux sont des unités de recherche associées au CNRS. Plus de 550 personnes, enseignants chercheurs et chercheurs ingénieurs, techniciens et administratifs, post-doctorants et stagiaires participent à la recherche. Les sept laboratoires sont les suivants :
1 unité mixte de recherche, ENSICAEN, Université de Caen, CNRS et CEA:
- Centre de Recherche sur les Ions, les Matériaux et la Photonique (CIMAP)
5 unités mixtes de recherche, ENSICAEN, Université de Caen, CNRS :
- Laboratoire de Cristallographie et Science des Matériaux (CRISMAT)
- Groupe de Recherche en Informatique, Image, Automatique et Instrumentation de Caen (GREYC)
- Laboratoire de Chimie Moléculaire et Thio-organique (LCMT)
- Laboratoire Catalyse et Spectrochimie (LCS)
- Laboratoire de Physique Corpusculaire (LPC)
1 Laboratoire de Recherche NXP Semiconductors, ENSICAEN, CNRS et Université de Caen
- Laboratoire de Microélectronique et de Physique des Semiconducteurs (LaMIPS)




  • LOGO ENSI CAEN
  • ENSI CAEN
  • ENSI CAEN SITE A
  • ENSI CAEN ELECTRONIQUE
  • ENSI CAEN SITE DE CALIGNY
***