Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Territoires et infrastructures » Villes et agglomérations » Villes et agglomérations du département de la Manche » Communauté urbaine de Cherbourg

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Communauté urbaine de Cherbourg

  Ajouter au panier

L’agglomération cherbourgeoise : 2ème de Basse-Normandie avec 82 427 habitants
Des secteurs « phares » : la construction navale, le nucléaire, l’agroalimentaire...
L'éolien offshore... un vent favorable pour l'économie
Un arrière pays agricole, une activité de pêche dynamique
Sa célèbre gare maritime devenue Cité de la Mer



Depuis la fusion de Cherbourg et Octeville en 2000, le périmètre de la Communauté urbaine de Cherbourg s’étend sur cinq communes (Cherbourg-Octeville ; Equeurdreville-Hainneville ; La Glacerie ; Querqueville et Tourlaville), soit 6 592 hectares. Cherbourg-Octeville est la ville la plus peuplée du département. Avec 82 427 habitants au 1er janvier 2010, la communauté urbaine de Cherbourg regroupe 16,5% de la population du département de la Manche. www.ville-cherbourg.fr

Cherbourg, une ville dont l’histoire commencée il y a 200 000 ans est entièrement subordonnée à sa position géographique de vigie au milieu de la Manche. Cherbourg-Octeville, à la pointe du Cotentin. En 1783, Louis XVI décide la création d’un port militaire à Cherbourg. La digue du large est terminée en 1853. Cherbourg possède alors la plus grande rade artificielle au monde (1 500 hectares).
Cherbourg, ville maritime : escales de paquebots, événements nautiques (une longue histoire avec les courses au large), port de plaisance, Cité de la Mer. Située sur le site de l'ancienne Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg, témoin d'un passé prestigieux, La Cité de la Mer est un unique complexe touristique, culturel et scientifique entièrement dédié à l'aventure humaine sous la mer.

Dans une économie bas-normande essentiellement liée à l’agriculture, le Nord-Cotentin apparaît comme un écrin industriel pour les hautes technologies. Tout en ayant conservé un arrière pays agricole et une activité de pêche dynamique, l’originalité économique du Nord-Cotentin et de Cherbourg-Octeville est le fruit de la superposition dans le temps de la construction navale (DCNS, CMN) puis de l’industrie nucléaire (EDF, COGEMA, ANDRA…).

Les éoliennes offshore : vents favorables pour l’économie bas-normande. Le champ de 75 éoliennes offshore se situera entre 10 à 16 km des côtes, au large de Courseulles-sur-Mer dans des fonds d’une profondeur comprise entre 21 et 32 mètres. Pour mener à bien ce projet, une usine de pales et d’assemblage de mâts d’éoliennes offshore verra le jour sur le site du port de Cherbourg. La fabrication des fondations mono-pieu sera également effectuée à Cherbourg. C’est en 2013 que devraient être déposés les permis de construire des unités de production afin de démarrer les travaux en 2014 et de commencer la production des pales d’éoliennes dès 2015. À terme, ce sont 500 emplois directs et 1 500 à 2 000 emplois indirects qui pourraient être créés.

Corrodys (Centre de corrosion Marine et Biologique) à Cherbourg-Octeville. Corrodys, en partenariat avec l’Université de Caen Basse-Normandie est un centre expert en corrosion et en particulier en corrosion marine et bactérienne. Partenaire des industriels à l’international, son organisation pluridisciplinaire unique réunit des spécialistes complémentaires : corrosionistes, spécialistes des matériaux, microbiologistes, biologistes moléculaires et physico-chimistes pour expertiser et étudier sous tous leurs aspects les cas de corrosion rencontrés. www.corrodys.com

La Technopole de Cherbourg-Normandie est adhérente au réseau France Technopoles Entreprises Innovation (FTEI). Cette jeune technopole compte deux pôles : un pôle «Nucléaire» dont l’objectif est de mettre en évidence les compétences des acteurs « nucléaire » du Cotentin. Un pôle «Mer», relais territorial destiné à favoriser l’émergence de projets collaboratifs innovants dans la filière maritime en partenariat avec la Miriade.

L’enseignement supérieur à Cherbourg-Octeville : Un campus de plus de 1 000 étudiants
L’Esix Normandie : spécialité ingénieur en production industrielle. Une nouvelle option intitulée « Opérations nucléaires » est actuellement en cours d’examen par la CTI (Commission des Titres d’Ingénieur) ; UFR de Sciences de l’Université de Caen ; UFR des Langues étrangères ; IUT Cherbourg-Manche ; Intechmer ; Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) ; Classes de prépa santé ; École Supérieure des Beaux-Arts ; École des Applications militaires de l’Énergie Atomique (EAMA) ; Institut de formation en soins infirmiers de Cherbourg-Octeville ; École du commerce et de la distribution…





  • VUE AERIENNE DE LA RADE CHERBOURG
  • TRAFIC MARITIME INTERNATIONAL
  • CITE DE LA MER A CHERBOURG
  • INTECHMER A TOURLAVILLE
  • LOGO TECHNOPOLE
***