Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Territoires et infrastructures » Région » Basse-Normandie » Climat

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Climat

  Ajouter au panier

Attention aux idées reçues !
La douceur du climat et des températures sous l’influence de l’océan
Un ensoleillement de 1700 heures par an
Un vent dominant de secteur sud-ouest
Des précipitations d’origine océanique en particulier sur le relief



LE CLIMAT

Le climat de la Basse-Normandie est caractérisé par un régime océanique tempéré : précipitations, températures et vents sont fortement conditionnés par le courant perturbé atlantique. Des nuances importantes existent néanmoins entre les régions littorales et l’intérieur des terres, ainsi qu’en fonction du relief.

LES PRÉCIPITATIONS

Les précipitations : le plus souvent d’origine océanique, elles se déversent d’abord sur le relief. Le Bocage et le nord du Cotentin recueillent ainsi en moyenne plus de 1100 millimètres de pluie dans une année.
Plus à l’est, les collines du Pays d’Auge sont également bien arrosées avec des hauteurs annuelles atteignant 900 millimètres. Les plaines s’étendant de l’estuaire de l’Orne jusqu’au Pays d’Argentan, plus protégées reçoivent moins de 800 millimètres par an.

LE VENT

Le vent : le régime de vent dominant est de secteur sud-ouest. Les côtes de l’ouest du Cotentin ainsi que les caps situés au nord de la région, plus exposés, enregistrent les vents les plus forts, notamment durant l’hiver. On relève en moyenne 130 jours de vent fort à La Hague contre 27 jours à Alençon. Au printemps et en été, la brise de mer s’établit régulièrement sur le littoral, contribuant à un meilleur ensoleillement.

LES TEMPÉRATURES

Les températures : les conditions thermiques dépendent également beaucoup de la proximité marine. La rigueur hivernale épargne généralement les régions côtières où les périodes de gel sont peu fréquentes et de courte durée.
Les amplitudes thermiques y sont faibles et les périodes de gel courtes. La clémence relative des températures concerne également le Bessin, la Plaine de Caen malgré des contrastes souvent plus marqués. Dans le Bocage, le Pays d’Auge et le Perche ainsi que dans les cuvettes d’Alençon et d’Argentan, le caractère continental conjugué à la présence de relief entraîne une hétérogénéité des températures : les versants orientaux connaissent des gelées plus précoces (en automne), des gelées plus tardives (au printemps) et plus fréquentes que les parties occidentales ; les hivers y sont plus froids, les étés plus marqués, la température maximale dépassant 25°C plus de 30 jours par an.

Malgré l’image d’une région à forte pluviométrie, la Basse-Normandie bénéficie d’un très bon ensoleillement : 1 700 heures de soleil en moyenne par an.






  • PLAGE DU CALVADOS
  • CIEL
  • PARAPLUIES DE CREULLY
  • A88 - DENEIGEMENT
  • FLEURS DE POMMIERS
***