Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Economie » Filières et secteurs » Bâtiment et travaux publics » Bâtiment

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Bâtiment

  Ajouter au panier

Une année 2009 marquée par la rupture de la croissance, les travaux d’entretien et d’amélioration représentent plus de la moitié du chiffre d’affaires. La production : 2 216 M€, 5 052 entreprises ont leur siège dans la région : 1 681 établissements de gros œuvre, 3 371 entreprises de second œuvre



BÂTIMENT
La production des entreprises du bâtiment : 2 216 millions d'euros en 2009 (prévisions) : travaux réalisés dans la région de Basse-Normandie (estimation au 01/2009, hors taxes, en euros en 2007).
Une année 2009 marquée par la rupture de la croissance dans le Bâtiment. Après une dizaine d’années de croissance soutenue et des records historiques atteints en 2006 et 2007, le Bâtiment doit faire face aujourd’hui à un retournement de tendance.
Dès la fin 2008, le volume d’activité s’est légèrement contracté et la tendance s’est accentuée en 2009. Les prévisions laissent craindre une année 2010 difficile. Par ailleurs, la structure du marché continue à se modifier : les travaux d’entretien et d’amélioration des logements et bâtiments représentent plus de la moitié du chiffre d’affaires des entreprises du Bâtiment.

Les entreprises de bâtiment se répartissent en deux grands domaines : 1 681établissements de gros œuvre et 3 371 entreprises de second œuvre.

Répartition des entreprises par taille : 1 à 9 salariés (84,3%) ; 10 à 19 salariés (9,9%) ; 20 à 49 salariés (4,7%) ; 50 à 99 salariés (0,8%) ; 100 et plus (0,3%).

Fin 2008, le nombre d’entreprises ayant leur siège social en Basse-Normandie restait stable par rapport à 2007. Pour 2009, une très légère baisse (de -2 à -3%) est attendue. A noter également le poids des entreprises artisanales dans la Région : près de 85% des entreprises ont moins de 10 salariés.


FORMATIONS
Un large choix de formations initiales du CAP au BTS : CFA du Bâtiment Jean Hochet à Caen ; CFA de l’ESITC (École supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction) à Épron ; CFA du bâtiment et des travaux publics Paul Bocage à Coutances ; CFA du bâtiment et des travaux publics Roger Ducré à Alençon ; Centre interrégional des formations alternées des travaux publics…
L'ESITC forme en 5 ans des ingénieurs généralistes pour le Bâtiment et les Travaux Publics. (www.esitc-caen.fr)













  • REPARTITION ETS DU BATIMENT PAR TAILLE EN
  • COUVREURS SUR LE TOIT D'UNE MAISON
  • LOTISSEMENT EN TRAVAUX
  • Construction immobilier d'entreprises
  • ESITC de Caen
***