Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Territoires et infrastructures » Région » Basse-Normandie » Basse-Normandie (Géographie & Histoire)

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Basse-Normandie (Géographie & Histoire)

  Ajouter au panier

La Normandie fut un important duché du royaume de France de 911 à 1204
Période faste après la guerre de Cent Ans
Province française jusqu’en 1790
La Région Basse-Normandie fut créée en 1956
Diversité des paysages : prairies, bocages ...
Côtes variées : falaises, littoral sablonneux...



HISTOIRE

La Normandie fut un important duché du royaume de France de 911 à 1204, suite à sa création en 911 par le Traité de Saint-Clair-sur-Epte entre le viking Rollon et Charles le Simple.
Descendant de Rollon, Guillaume le Conquérant envahit, en 1066, l’Angleterre, dont il devient le souverain, sous le nom de Guillaume 1er d’Angleterre, après avoir remporté la bataille de Hastings.
Les Normands essaimèrent et administrèrent des territoires souvent éloignés. Ils fondèrent des royaumes et des principautés en Méditerranée (Sicile, Italie du Sud).
Après la guerre de Cent Ans, la Normandie deviendra province française en 1450 et connaîtra une période faste dans la première moitié du XVIe siècle : les campagnes sont couvertes de manoirs et la prospérité a modifié le visage des villes, avec la construction de magnifiques hôtels particuliers adoptant le style de la Renaissance. Après 1550, les guerres de religion, puis l’alourdissement des impôts ont mis un frein à cette prospérité.
Après la Révolution française, la province de Normandie formait aussi, comme la plupart des anciennes provinces un gouvernement militaire de Normandie. La province française fut ensuite partagée en 1790 en cinq départements : le Calvados, la Manche, l’Orne, la Seine-Inférieure et l’Eure. A partir du XVIIIe, l’industrialisation de l’agriculture ont transformé l’économie de la province.
Le 6 juin 1944, la Normandie entrera de nouveau dans l’histoire. Ce matin là, plus de 6 000 bateaux dont 4 000 barges de débarquement et 130 navires de guerre, prendront le chemin inverse emprunté par Guillaume le Conquérant neuf cent ans plus tôt au large des côtes normandes.
En 1956, quelques années après la fin de la seconde guerre mondiale, anéantie, traumatisée, la Normandie, seule région historique française à forte identité collective, se verra diviser en deux régions administratives par l’énarque Serge Antoine.

GÉOGRAPHIE
La région bénéficie d’un régime climatique océanique tempéré lui permettant d’éviter la rigueur hivernale qui épargne généralement les côtes et leurs environs. Malgré l’image d’une région à forte pluviométrie, la Basse-Normandie bénéficie d’un bon ensoleillement avoisinant les 1 700 heures en moyenne par an.
Les milles visages de la mer à la campagne. La Basse-Normandie possède un patrimoine naturel riche et varié qui se caractérise par la juxtaposition de paysages maritimes et continentaux multiples sur une surface relativement restreinte.

Du Mont-Saint-Michel à la Cité de la mer à Cherbourg, l’identité normande a toujours été façonnée par l’influence maritime. Avec 470 km de côtes, la Basse-Normandie est l’une des premières régions de France en la matière. Côtes à falaises (Jobourg), côtes plates et sablonneuses (côte Fleurie et côte de Nacre), côtes à anses et caps, havres, vastes estrans infiniment découverts à marée basse, vases, galets, sables, dunes, il semble que la Basse-Normandie présente un résumé de toutes les ambiances côtières.
Dans l’intérieur des terres, la Basse-Normandie bénéficie de paysages ruraux de qualité encore préservés : bocage du sud Cotentin et de l’Orne, marais du Bessin, nombreuses forêts (Forêt d’Andaines ou d’Écouves)… la surface boisée représente environ 11% de la superficie totale de la région.






  • Drakkar de la Tapisserie de Bayeux
  • DEBARQUEMENT AMERICAINS SUR OMAHA BEACH
  • CHATEAU DE ST SAUVEUR LE VICOMTE
  • Cheminée SMN et locaux NXP
***