Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Territoires et infrastructures » Infrastructures » Infrastructures routières » Autoroute A88

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Autoroute A88

  Ajouter au panier

L’A88 : un axe nord-sud au cœur de la Normandie
45 km entre Sées et Falaise, sept échangeurs
Connecte le Calvados et l’Orne à l’axe Rouen – Tours (A28) à hauteur de Sées
Une opportunité pour l’installation de parcs d’activités aux échangeurs autoroutiers
Une préservation des milieux naturels



HISTOIRE DE l’A88 :
La décision de réaliser l'autoroute A88 a été prise par les pouvoirs publics dès 1990 pour :
- permettre une liaison rapide à l’intérieur de la Normandie entre les villes de Caen, Falaise, Argentan et Sées,
- connecter le Calvados et l’Orne à l’axe Rouen-Tours (A28) à hauteur de Sées,
- relier les ports bas-normands et la Normandie intérieure à l’axe Calais-Bordeaux et au réseau autoroutier national et international.
Pour accélérer la réalisation de l’autoroute, l’État décide de mettre en concession le tronçon manquant Falaise-Sées (2005).
L’État a confié par contrat en août 2008 à la société ALICORNE le financement, la réalisation et l’exploitation de la liaison Falaise-Sées.
ALICORNE s’est engagée à construire en 26 mois 30 km d’autoroute entre Falaise et Argentan et à aménager l’ensemble de la liaison Falaise-Sées pour une mise en service avant fin 2010.
27 août 2010 : mise en service de l’A88 avec 2 mois d’avance
L’A88 relie directement entre elles plusieurs villes de l’Orne et du Calvados : Falaise, Argentan et Sées, et les rapproche de Caen. Grâce à son interconnexion avec l’autoroute A28, à la hauteur de Sées, l’A88 permet une jonction autoroutière directe
Avec Alençon, Le Mans, Tours, Nantes, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon ou Marseille.

PORTRAIT DE L’A88 :
L'autoroute A88 compte :
- sept échangeurs
- pour 45 kilomètres : Sées, Mortrée, Argentan-Sud, Argentan-Ouest, Nécy, Falaise-Sud et Falaise-Ouest,
- 48 ouvrages d'art,
- le viaduc de franchissement de l'Orne à proximité d'Argentan (350 mètres de long),
- l'aire de service du Pays d'Argentan sur l'échangeur d'Argentan-ouest, et deux aires de repos à Sées,
- un centre d'exploitation et d'entretien sur l'échangeur d'Argentan ouest, et abritant les locaux d'ALICORNE
- 25 communes traversées : 3 dans le Calvados, 22 dans l’Orne
- Alençon – Caen : 1h20 ; Caen – Le Mans : 1h45 ; Argentan – Caen : 45 mn ; Cherbourg – Le Mans : 2h55 ; Falaise – Le Mans : 1h10

L’A88 ET L’ENVIRONNEMENT
- La transparence hydraulique : elle est assurée par de nombreux ouvrages hydrauliques rétablissant les écoulements naturels (40 km de buses, 41 ouvrages hydrauliques).
- La continuité des espaces naturels : la préservation des milieux naturels concerne tout particulièrement les vallées de l'Orne, de l'Houay et de la Baize. Ces vallées franchies par l'A88 font partie du réseau Natura 2000 "Haute vallée de l'Orne et affluents". La vallée de l'Orne est franchie par un viaduc de 350 m, la vallée de l'Houay par un pont de 60 m et la vallée de la Baize par trois ponts de 140 m au total. Ces multiples aménagements garantissent la transparence écologique de l'autoroute A88 dans l'esprit des trames vertes et bleues du Grenelle de l'Environnement destinées à protéger les équilibres naturels.
- La libre circulation de la faune : en complément des ouvrages de franchissement des vallées, ALICORNE a construit :
trois ouvrages pour le passage de la grande faune (chevreuils et sangliers notamment) dans le secteur du Bois de Saint-André, quatorze ouvrages aménagés pour la petite faune, notamment pour la Loutre d'Europe et pour les amphibiens.








  • A88 CARTE
  • A88 - PEAGE
  • A88 - BORNE SOS
  • A88 - VEHICULES DE SECURITE ROUTALIS
  • A88 - AIRE D'AUTOROUTE
***