Accueil | English version
 
Loading
Vous êtes ici : Accueil » Recherche d'informations » Economie » Filières et secteurs » Automobile » Automobile (données générales)

Contacter
directement EVE

Vous ne trouvez pas l'information
que vous cherchez ?
Contactez-nous

Automobile (données générales)

  Ajouter au panier

Première filière industrielle de Basse-Normandie
Autour d’un constructeur (Renault Trucks), de nombreux équipementiers (PSA Peugeot Citroën, Faurecia, Knorr-Bremse…)
Forte présence de carrossiers industriels (Chéreau, Lecapitaine…)
Mov’eo, pôle de compétitivité à vocation mondiale



La filière automobile dans son ensemble - les constructeurs, les équipementiers et les sous-traitants en travail des métaux, plasturgie ou équipements électriques - emploie 22 000 salariés.
L’automobile occupe 10,3 % de l’emploi industriel de la région (hors intérimaires), la Basse-Normandie se positionnant au quatrième rang des régions françaises pour la part de cette branche dans le total des emplois. Un seul constructeur de taille se distingue en région, Renault Trucks à Blainville-sur-Orne (2 460 salariés en CDI), alors que 60 % des emplois de l’automobile sont concentrés chez les équipementiers (PSA Peugeot Citroën à Cormelles-le-Royal, Faurecia à Flers, Knorr-Bremse à Glos...). La forte présence de carrossiers industriels très présents sur le marché européen (Jean Chéreau, Lecapitaine) est une autre particularité de l’automobile en Basse-Normandie.

Plusieurs projets en marche témoignent de la solidité des principaux acteurs du secteur : un centre de recherche et développement mondial sur les mécanismes de sièges auto autour de Faurecia à Caligny, un centre de développement des systèmes de contrôles d’injection chez Magneti-Marelli à Argentan, un centre de recherche pour la division filtration du groupe Filtrauto à Vire, un centre d’expertises pour les moteurs de lève-glaces chez Inteva Products à Esson près de Condé-sur-Noireau.

L’effort de R & D est porté par quelques entreprises qui en font un axe stratégique. Des collaborations entre industriels et laboratoires de recherche ont permis de faire émerger plusieurs projets de R & D pour la plupart soutenus par le pôle de compétitivité MOV’EO.

Les synergies entre acteurs de la filière sont indispensables pour le développement de leur compétitivité. A Flers, le Campus Industriel de Recherche et d’Innovation Appliquée aux Matériaux (CIRIAM) constitue un exemple à suivre. Il a pour ambition de développer un pôle d’excellence technique en Basse-Normandie sur les matériaux et leurs mises en forme pour des applications industrielles. Leader dans les mécanismes de sièges, l’équipementier Faurecia s’y implante avec un centre de R & D comportant des moyens de recherche et d’essai mutualisés. L’ENSICAEN y associe une formation d’ingénieurs par apprentissage.

PRINCIPAUX ÉQUIPEMENTIERS ET CARROSSIERS

De grandes entreprises d'équipements pour l'automobile sont installées principalement dans les bassins d'emploi de Caen et de Flers : PSA Peugeot Citroën (Cormelles-le-Royal, 1 750 salariés + 50 intérimaires) ; Faurecia (Caligny, 1 650 salariés) ; Gestamp-Sofedit (Le Theil, 900 salariés) ; Robert Bosch Electronique (Mondeville, 983 salariés) ; SC2N-Valeo (Mondeville, 465 salariés) ; Magneti-Marelli (Argentan, 300 salariés), Inteva Products (Esson, 415 salariés) ; Filtrauto (Vire, 430 salariés).
La Manche a surtout développé la carrosserie isotherme et le véhicule frigorifique, Chéreau (Avranches, 550 salariés) ; Lecapitaine - groupe Petit Forestier (Saint-Lô, 368 salariés). Ces 2 entreprises sont parmi les leaders européens dans leur secteur.






  • Bureau d'études automobile
  • Ligne de montage de cabines
  • Filtrauto Vire
***